accueil_v02

One FM Live Session

Avec Soprano en showcase

24 novembre 2016 – Mad de Lausanne

Participez à la deuxième soirée One FM Live Session

One FM, Swisscom et Generali vous invitent à la deuxième édition de One FM Live Session avec Soprano en showcase le jeudi 24 novembre prochain au Mad de Lausanne. One FM Live Session est exclusif et accessible uniquement sur invitation!

Ouverture des portes à 19h00 – Début du live à 20h30

Conditions de participation:
18 ans révolus, une pièce d’identité vous sera demandée à l’entrée du club.

SOPRANO copyright FIFOU 4N9A3755

Découvrez l’Everest, le nouvel album de Soprano

Comment gagner vos invitations

ANTENNE

Écoutez attentivement One FM. Des invitations seront à gagner sur simple appel téléphonique.

SUR LE WEB

Rendez-vous tous les jours sur ce site et tentez votre chance en participant au concours ci-dessous.

Découvrez Soprano

Le rappeur-chanteur marseillais n’a certes jamais gravi de montagne vertigineuse, mais il a remporté des victoires toutes aussi décisives et déterminantes, pour se hisser en vingt ans de carrière au sommet du hip-hop hexagonal. Sans frime, démagogie, ni postures, mais avec sincérité, à la sueur de sa plume agile et de concerts explosifs, le dépassement de soi comme seule boussole. L’Everest, son quatrième album solo en apporte une preuve éclatante.

Après un voyage en Cosmopolitanie en 2014, Soprano nous invite donc à une virée en altitude, sur le toit du monde. « J’ai choisi ce titre comme une métaphore de ma vie, mais aussi pour sa dimension universelle. On a tous une montagne à escalader, des soucis à surmonter, des défis à relever. C’est une ode à l’élévation. Le plus important, c’est le chemin. J’aime ce proverbe qui dit : « quand tu es arrivé au sommet de la montagne, continue de grimper» », s’amuse l’artiste marseillais grandi dans les quartiers nord de Marseille, au Plan d’Aou, au début des années 80. C’est là qu’il s’est découvert un don, sa voix, et un nom de scène. « Je chantais tout le temps, donc mes copains m’ont très vite surnommé Soprano. J’ai commencé à la madrassa, l’école coranique ; puis j’ai découvert Michael Jackson, le rap… Je n’avais qu’une idée en tête : devenir artiste ». Evidemment, il en aura fallu de l’obstination, de la persévérance et une foi en béton pour affronter les mines sceptiques, avancer malgré les regards désapprobateurs. Mais la passion donne des ailes et peut déplacer des montagnes. Il le chante sur Mon Everest en duo avec Marina Kaye, en ouverture de son nouvel opus.

Ce nouvel opus s’inscrit directement dans le sillon tracé par Cosmopolitanie. L’éclectisme musical reste de mise : guitares acoustiques, pianos pop, rythmes afros et envolées dance, rap électro et minimaliste inspiré par la nouvelle vague américaine, Travis Scott, Drake, The Weeknd… Les couleurs et les émotions musicales se mêlent et s’entrelacent au fil de l’album, parfois dans un même morceau. «J’aime surprendre avec des ruptures, des changements de tons et d’humeur ; passer du chant au rap, d’une ballade épurée à des beats dansants. Cela rend l’écoute du disque moins linéaire».